M. le Directeur, cela fait une dizaine d’années que vous êtes dans les logements socio-économiques et de standing. A chaque année il y a une surprise ou un nouveau programme. Qu’en est-il cette fois-ci ?

La nouveauté pour l’année 2020 c’est justement le démarrage de deux nouveaux sites situés à Hêvié dans la commune de Calavi. Le 1er s’appelle « Cité Cœur Joie ». Vous savez, Hêvié est le nouveau pôle de développement de Calavi, voire de Cotonou. Dans deux ou trois ans vous verrez qu’avec tous les projets qui sont en gestation (certains sont déjà en phase de réalisation) cette zone va changer complètement d’aspect. Elle va être transfigurée et en même temps agréable à vivre. Le second site va démarrer d’ici le mois de mars de cette année, toujours dans la zone de Hêvié.

Quel type de maisons proposez-vous sur cette nouvelle cité, la cité ‘’ Cœur Joie ‘’?

Cette nouvelle cité est sur un domaine de 4 hectares sur lequel il est prévu 70 villas de standing supérieur à ce que nous faisons à Ouèdo. Je rappelle en passant que la cité GCITT BETHEL de Ouèdo a regroupé 500 maisons dont une quinzaine à peine sont encore disponibles. A la cité ‘’Cœur Joie’’ il y aura des villas de type F4 composées d’un salon, d’une cuisine, de trois chambres à coucher avec chacune sa douche. Il y a également des duplex composés d’un salon, d’une cuisine, de quatre chambres à coucher avec chacune sa douche. Il s’agit de très belles villas.

Ce site est-il déjà électrifié et alimenté en eau potable ?

Oui le site est déjà électrifié et des lampadaires sont même déjà installés. En ce qui concerne l’eau, le site est alimenté par nos propres forages vue que la SONEB n’est pas encore présente dans la zone ; mais cela ne saurait tarder grâce au développement rapide de la zone.

Vous avez un partenaire important qui travaille désormais avec vous, c’est une banque et on sait que quand une banque vient dans un programme immobilier cela le crédibilise davantage et donne beaucoup plus de facilité aux acquéreurs. Alors, quel est le rôle de la BOA dans votre programme ?

La BOA que je salue en passant fait partie intégrante dans l’opération par le truchement d’un système de financement qui a été mis en place. Tout fonctionnaire d’Etat ou cadre dans le secteur privé peut donc se rapprocher de la BOA et demander un financement pour acquérir sa villa sur le site de Hêvié. Le financement peut être mis à disposition dans un délai très court et l’acquéreur peut rembourser son crédit sur une période allant à quinze ans voir plus à un taux intéressant. C’est une aubaine et je demande aux béninois éligibles à ce type de financement de faire très vite parce qu’il n’y a que 70 villas disponibles.

Dans quel délai livrez-vous la maison ?

Le maximum est de 12 mois ; mais quand le client est prêt à solder en 6 mois le prix de sa maison, il peut être livré dans ce délai. Pour ceux qui seront financés par la banque la livraison se fera maximum en 8 mois.

Est-ce que vous rendez les clés de la maison avec tous les documents de la maison ?

L’acquéreur qui a fini de payer a le titre de propriété et le titre foncier de sa maison en son nom, et tout ça se fait rapidement auprès du cabinet notarial qui conduit ce dossier avec la banque.

Comment l’acquéreur peut-il suivre l’évolution de son chantier et a-t-il la possibilité de modifier le plan de base selon ses convenances ?

Le client peut visiter autant de fois qu’il le souhaite sa villa en construction. Il peut même demander à ses proches ou à des spécialistes d’aller visiter ou contrôler son chantier.

Les plans de base sont disponibles et le client peut demander un certain nombre de modifications dès le départ. Le plus important pour nous est que toutes les maisons vues de l’extérieur se ressemblent. Il peut donc faire des modifications à l’intérieur, augmenter les surfaces des pièces par exemple etc. toutes les possibilités sont ouvertes.

Quelles sont les commodités et les infrastructures socio-communautaires prévus dans cette nouvelle cité ?

Imaginez sur une superficie de 4 hectares on n’implante que 70 villas ! Ça donne déjà une idée de l’espace réservé à chaque villa et aux infrastructures. Il y a donc de l’espace pour de grandes maisons, des artères ou rues très larges. Il y a aussi une piscine qui est prévue, un centre commercial à deux niveaux, une garderie d’enfant, une salle de Gym, la connexion Internet, etc. La construction de ces infrastructures socio-communautaires démarre en même temps que les villas.

Votre mot de fin M. le Directeur

J’invite les béninois à se rapprocher de la GCITT pour avoir le maximum d’informations sur nos offres. Nous nous efforcerons de les satisfaire quels que soient leurs besoins. Ils peuvent nous contacter par téléphone aux : +229 67 21 21 28 / 64 61 61 56 ; ou par mail à contact@gcitt.com. Ils peuvent aussi nous rendre visite à notre siège à Cotonou.

Présentez-nous en quelques mots la cité GCITT BETHEL ?

La cité GCITT Béthel est une cité de type nouveau. Entièrement construite en terre stabilisée, elle est composée de 600 logements sociaux et économiques sur un vaste site à quelques kilomètres seulement de Cotonou, mais loin des tohu-bohus de la capitale économique. Les habitants de cette cité trouveront tout sur place : écoles, collèges, centre commercial, centre de santé, terrains de jeux, etc. La cité GCITT Béthel est un petit coin tranquille et paisible, comme il n’en existe pas plusieurs au Bénin.

La cité GCITT Béthel est-elle encore au stade de projet ?

Non. La cité GCITT Béthel est en cours de réalisation. Plus d’une centaine de logements sont en construction. Des dizaines de logements sont achevés et livrés aux acquéreurs. Les premiers y habitent d’ailleurs. C’est ici le lieu de saluer les nombreux jeunes gens, spécialistes en bâtiments, ingénieurs des BTP, et ceux que j’appelle « les hommes de valeurs » qui œuvrent jour et nuit pour la construction de cette cité qui pousse à vue d’œil, et dont les acquéreurs et autres visiteurs sont fiers.

Tous les logements sont-ils construits suivant des plans standards ?

Non. L’acquéreur peut modifier et personnaliser son plan. Il peut faire le choix des options supplémentaires ; il peut rehausser son niveau de finition par exemple ou encore rajouter des dépendances, etc. Tout est ouvert, l’essentiel est que l’harmonie extérieure de l’ensemble de la cité ne soit pas mise à mal, et que le matériau fondamental de notre technique de construction soit celui qui est utilisé.

Les acquéreurs auront-ils des Titres Fonciers individuels ?

Bien-sûr! Avec la GCITT SA les acquéreurs n’ont pas de soucis à se faire ni de ce coté-là, ni ailleurs.Chacun aura à terme un titre foncier en son propre nom. L’acquéreur est totalement en sécurité.

Qu’est-ce qui différencie le système de construction de la GCITT des autres ?

Le système de construction Hydraform utilisé par la GCITT combine deux technologies distinctes et parfaitement éprouvées. La première est la technologie terre-ciment, où les blocs sont comprimés à partir d’un mélange de terre et de ciment. La seconde est une technique de montage à sec sans mortier autobloquante, les blocs se présentant sous forme autobloquante et étant montés sans mortier.

Que signifie « Hydraform » ?

Le mot « Hydraform » fait référence à la « formation hydraulique » des briques. Les machines Hydraform utilisent une haute pression hydraulique pour comprimer le mélange terre-ciment et obtenir un bloc solide de haute qualité.

si vous devez citer quelques avantages pour celui qui achète une maison à la cité GCITT Béthel... ?

Je dirai :   – Qualité des constructions : solide et belle !

–  Le prix des maisons : imbattable !

–  Des infrastructures à proximité de chez soit : une aubaine !

–  L’environnement : Calme et sécurisé !

La GCITT peut-elle construire aux particuliers avec cette technologie que visiblement elle maîtrise bien ?

Mais oui ! Et nous le faisons. Nous avons des chantiers un peu partout en ce moment. Des écoles, des bâtiments R+1, des appartements, etc. Nos ingénieurs réadaptent les plans qu’on nous présente à la technologie « Hydraform » qui est notre spécialité. Résultat : Nous avons des bâtiments splendides et à moindre coût.